Soutenez les Amis de la Terre

Pourquoi ce site ?

Depuis 2005, les Amis de la Terre analysent les activités des grandes banques françaises. En 2007, le guide "Environnement : Comment choisir ma banque?" comparait pour la première fois les impacts sociaux et environnementaux des banques françaises. Ils ont par la suite élargi ce travail aux produits d'épargne ainsi qu'aux assurances françaises concernant les impacts climatiques de leurs activités. Depuis, les Amis de la Terre continuent à faire pression sur les banques pour les inciter à adopter des politiques responsables.

Ce site a pour objectif de sensibiliser les citoyens au choix de leur banque, expliquer l'utilisation qui est faite de leur argent et faire pression sur les acteurs financiers pour qu'ils améliorent leurs pratiques.

Pour nos guides,
cliquez sur l'image!

Téléchargez nos guides

Actualités

  • AG de la BNP Paribas : encore une occasion de ratée

    Interrogée sur ses soutiens au secteur du charbon lors de son Assemblée générale du 13 mai 2015, la BNP Paribas a une fois de plus raté une occasion d’annoncer enfin des mesures ambitieuses et cohérentes avec sa volonté affichée de lutter contre les changements climatiques.

    Lire l'article

  • AG de BNP Paribas : il est temps d'en finir avec le charbon !

    Alors que l’Assemblée générale de la BNP Paribas se tient aujourd’hui à Paris, les Amis de la Terre et de nombreuses personnalités politiques, scientifiques et de la société civile appellent la banque à signer l’Appel de Paris pour mettre un terme à ses soutiens colossaux au secteur du charbon, l’énergie la plus émettrice de CO2.

    Lire l'article

  • Financement des changements climatiques : les banques au charbon en 2014

    5 mai 2015 - Les Amis de la Terre relaient une nouvelle étude publiée ce jour par les ONG BankTrack, Rainforest Action Network et Sierra Club qui évalue les politiques charbon des grandes banques internationales (1). Si des améliorations récentes sont à noter, elles restent nettement insuffisantes. 144 milliards de dollars ont été injectés l’an dernier dans des entreprises actives dans le secteur du charbon, dont plus de 6 milliards par les banques françaises. 

    Lire l'article